Plancton innovation

Au fil des courants marins/Throughout the marine currents

AU FIL DES COURANTS MARINS DE L’ATLANTIQUE, DE LA MEDITERRANEE …, UNE RICHESSE SOUS LA QUILLE DE NOS BATEAUX FAIT LE BONHEUR DE NOS PAPILLES GUSTATIVES ET MAINTIENT A FLOT LES GENS DE MER.

THROUGHOUT THE MARINE CURRENTS OF THE ATLANTIC, THE MEDITERRANEAN …, A WEALTH UNDER THE NECK OF OUR BOATS MAKES THE HAPPINESS OF OUR GUSTATIVE BUTTERFLY AND MAINTAINS A FLOT THE PEOPLE OF THE SEA.

Notre littoral est encore peuplé de ces petits bateaux artisans qui larguent l’amarre bien avant l’aube pour aller piéger quelques poissons dont nous avons oublié parfois les noms et les saveurs. Réglés sur la nature, plus familiers de leur jardin maritime que de nos règles sociétales, héritiers souvent de codes archaïques si ce n’est primitifs, ces hommes singuliers nous dévoilent un univers coloré, aux savoirs élaborés, fortement empreint d’humanité, aux antipodes des images médiatiques de ravageurs d’océans.

Our coastline is still populated by these small artisan boats that drop the mooring well before dawn to trap some fish whose names and flavors we have sometimes forgotten. Settled on the nature, more familiar to their maritime garden than our societal rules, heirs often archaic codes if not primitive, these singular men reveal to us a colorful universe, with elaborate knowledge, strongly imbued with humanity, To the antipodes of media images of ocean pests.

Près des trois quarts de nos ressources en protéines et en végétaux sont dans la mer. La plupart des ressources halieutiques sont des espèces dites « continentales », c’est-à-dire qu’elles se reproduisent dans les zones humides littorales. Tout concourt à faire de ces espaces les nurseries de la mer : leur situation privilégiée entre terre et mer, les mélanges subtils et divers des eaux douces et des eaux marines, leur productivité primaire sans rival (deux à trois fois supérieure aux meilleures terres agricoles), la complexité de l’imbrication des différents cycles biologiques … De ce fait, elles représentent un capital de richesses directement exploitable par l’homme, à condition qu’il sache et puisse en préserver les équilibres naturels qui en sont la source.

Nearly three-quarters of our protein and plant resources are in the sea. Most fisheries resources are so-called « continental » species, that is, they breed in coastal wetlands. Everything contributes to make these spaces the nurseries of the sea: their privileged location between land and sea, the subtle and diverse mixtures of fresh and marine waters, their primary productivity without rival (two to three times higher than the best farmland) the complexity of the interlocking of the different biological cycles … Therefore, they represent a capital of wealth directly exploitable by the man, provided that it knows and can preserve the natural balances which are the source of it.

Le littoral est un véritable laboratoire à ciel ouvert, le panache des eaux estuariennes s’en allant bien au-delà des espaces côtiers. Ainsi, le large, voire le grand large, bénéficie des apports de nutriments transportés par les courant continentaux. Les professionnels de la pêche artisanale sont concernés et sont très attentifs à la qualité des eaux côtières : leur métier en dépend. Les choix d’aménagement du littoral ont également des résonances sur l’écologie des mers et leurs conséquences peuvent devenir irréversibles pour les ressources marines. L’aquaculture (mise à part la conchyliculture) n’est pas la baguette magique contre la diminution des stocks de poissons. Elle n’est qu’une des étapes qui ont permis d’acquérir les savoir-faire en matière de reproduction d’espèces marines. Elle pourrait devenir de façon significative une activité au service du repeuplement des mers. La mer, comme la terre, serait alors capable d’assurer la production des protéines nécessaire à l’humanité à venir.

The coastline is a veritable open-air laboratory, with the estuarine plume extending well beyond the coastal areas. Thus, the broad, even the open sea, benefits from the contributions of nutrients transported by the continental currents. Artisanal fishing professionals are concerned and are very attentive to the quality of coastal waters: their job depends on it. Coastal development choices also resonate with the ecology of the seas and their consequences can become irreversible for marine resources. Aquaculture (apart from shellfish farming) is not the magic wand against declining fish stocks. It is only one of the steps that has allowed the acquisition of know-how in the reproduction of marine species. It could become significantly an activity in the service of restocking the seas. The sea, like the land, would then be able to ensure the production of the proteins necessary for the future humanity.

Pour agrémenter les recettes de poissons, nous avons besoin du sel de la vie. Des hommes et des femmes, à Guérande, en Loire-Atlantique, cultivent l’eau pour en extraire, la « fleur de sel » . Le plancton se développe dans les marais salants qui deviennent à leur tour un véritable garde-manger pour les huîtres et autres coquillages, mais aussi pour les poissons et crustacés des eaux côtières.
Les marais salants sont de vrais traits d’union entre terre et mer et leur interdépendance des métiers du littoral n’est plus à démontrer. Du vivier de la mer, nous vivrons si nous savons préserver le vivant de la Terre.

To enhance fish recipes, we need the salt of life. Men and women in Guérande, in Loire-Atlantique, grow water to extract the « fleur de sel ». Plankton develop in salt marshes which in turn become a veritable pantry for oysters and other shellfish, but also for fish and shellfish in coastal waters.
The salt marshes are true links between land and sea and their interdependence of coastal trades is no longer to be demonstrated. From the fishpond of the sea, we will live if we know how to preserve the life of the Earth.

«Les palais de Cornouailles »
Texte Elisabeth TEMPIER et Pierre MOLLO
« Poissons »

Laisser un commentaire