CCLA Aiguebelette .

Quand l’écotourisme se mêle de sciences et d’éducation

La CCLA est entrée dans le partenariat européen ERASMUS + : « Nourrir les hommes en 2050 : les ressources aquatiques « , avec l’idée de créer un observatoire du plancton aux abords du lac d’Aiguebelette et de susciter un intérêt pour la vie microscopique du lac émeraude.
vue du lac d'aiguebelette
vue du lac d’aiguebelette
Grâce à ce projet européen, la communauté de communes du Lac d’Aiguebelette va cotoyer pendant deux ans des établissements scolaires de différents de degré basés en Bretagne, en Irlande et aux Pays-Bas et sur son propre territoire, pour partager des savoirs, des points de vue, des expériences.

De ce brassage, l’espoir est bien celui de lancer un élan, au niveau local, avec tous ceux qui seront intéressés, pour continuer à aimer le lac en ayant un nouveau regard sur son écosystème.

Si le plancton du lac est à la base de la chaine alimentaire, il est hors de question pour nous de le consommer, car c’est le pain quotidien des poissons. Mais le projet ERASMUS + nous invite à curioser parmi des algues et micro-algues, aujourd’hui considérées comme des aliments et même des super aliments, vu leurs propriétés nutritionnelles.