Ourlady's School Belmullet

December 2018 @ OLSS

December-January 2018/19

 

Soap Making

 

Anne Ruddy and Sue came into the school, in order to show us how to make soap using seaweed. We started by chopping up a large block of plain, ordinary soap. We then put it into a saucepan over a high heat so that it would melt. Once the soap had melted, we added some lavender drops, in order to put a nice smell on the soap. We also added some dillisk into the liquid soap mixture. We poured the liquid soap into some silicone moulds. Once we allowed the soap to cool, we took the bars out of the moulds and wrapped them in greaseproof paper. Seaweed soap is naturally good for you, it is rich in minerals, vitamins, and trace elements that have the detoxifying properties used in order to tone your body. Using seaweed soap in a span of two to three weeks will help you increase metabolism, increase oxygen, dissolve and eliminate toxins, and increase blood circulation.

 

Décembre-janvier 2018/2019

Fabrication de savon

Anne, Ruddy et Sue sont venues à l’école afin de nous montrer comment fabriquer du savon à partir d’algues. Nous avons tout d’abord coupé un grand morceau de savon ordinaire en petits bouts. Puis nous l’avons mis dans une casserole sur le feu afin qu’il fonde. Une fois fondu, nous y avons ajouté quelques gouttes d’huile essentiel de lavande pour qu’il sente bon. Nous y avons également ajouté un peu de goémon dans le mélange encore liquide. Nous avons ensuite versé le savon liquide dans de moules en silicone et une fois refroidis les avons enroulé dans du papier sulfurisé.

Le savon aux algues est naturellement bon pour la peau, il est riche en minéraux, vitamines, et contient des éléments aux propriétés détoxifiantes afin de rendre du tonus à son corps. L’utiliser entre deux et trois semaines va améliorer votre métabolisme, augmenter votre taux d’oxygène, dissoudre et éliminer les toxines et améliorer la circulation sanguine.

 

 

 

Foraging for Seaweed

Anne Ruddy and Sue brought us to the beach in Ballycastle in order to go foraging for different types of seaweed. We found dilisk, sea lettuce, bladder wrack and saw wrack. Once we had collected a lot of different types of seaweed, we brought it back to Sue’s house, where we sorted it all out into different piles and then let it air dry.

 

More than 600 types of seaweed grow in Irish coastal waters. Seaweeds grow on rocky shoreline along the splash zone, in the upper, middle and lower tidal zones, and sub-tidally. You can forage them, generally speaking, between March and October. The best time to start is about 90 minutes before low tide, and to finish just as the tide turns. You should cut seaweed with scissors, not pull it from its roots, and take no more than a third of what you find.

The five most popular seaweeds foraged in Ireland are dilisk, carrageen, kelp, sea spaghetti and sleabhac.

Récupération d’algues.

Anne, Ruddy et Sue nous ont amené à la plage de Ballycastle afin de récupérer différents types d’algues. Nous avons trouver du goémon, de la laitue de mer et du varech. Une fois plusieurs types d’algues récupéré, nous les avons ramené chez Sue où nous les avons trié puis laissé sécher à l’air libre.

Plus de 600 types d’algues poussent sur les côtes irlandaises. Les algues poussent sur les zones rocheuses du littoral le long de la zone d’embruns et sur toutes les zones de l’estran. On peut les récupérer en général entre mars et octobre. Le meilleur moment pour commencer est environ 90 minutes avant marée basse, pour finir juste quand la marée remonte. Il faut couper les algues et non pas les arracher avec leur racines, et ne pas couper plus d’un tiers de ce qu’on trouve. Les 5 types d’algues le plus récupérés en Irlande sont le goémon, les algues rouges, les algues brunes (laminariales), les spaghetti de mer et du nori.

We used our knowledge of soap-making and the beneficial properties of seaweed to bring a SEAWEED SAOP to market. Our soap is now available in a Carey’s Newsagent on Main Street, Belmullet.

Laisser un commentaire